Best of des remarques énervantes faites aux voyageurs.

imageAttention danger!post volontairement cynique irrévérencieux et corosif. Finie l’autocensure.

Je vous propose un very best of de toutes les remarques agaçantes que l’on peut entendre lorsque l’on a choisi le voyage pour mode de vie. Il ne suffit pas d’être marginal pour susciter la curiosité. Il suffit parfois de vivre à peine différemment! Je pense à peine caricaturer certaines situations.

1. Medaille d’or toutes catégories confondues à celle ci :  mais où trouves tu tout cet argent?

Je me le demande moi même… Tout simplement en piochant dans les économies faites de sacrifices. C’est un gros fantasme. Le voyageur est fortuné, il cache des lingots d’or dans son BACKPACK.

En réalité vous ne possédez pas le smartphone dernier cri car vous savez que pour le même prix vous aurez un vol aller retour Paris -Lima.

Malgré explications, justifications pour démontrer qu’il est possible de voyager même si l’on ne gagne pas 4000 euros par mois. Certains continueront de penser que vous êtes au choix :

-Un héritier qui ne s’assume pas. Feu votre mamie vous a gâté…
-Un franc maçon qui possède un tel réseau qu’il peut aller partout dans le monde.Les plus paranos verront en vous un complotiste.
-Pire, vous possédez un compte off shore aux Îles Caïmans.

2. Quelle chance tu as…Quelle vie tu as… J’aimerai faire comme toi…ou sa variante ce que tu fais tout le monde ne peut pas se le permettre!

Cette phrase me fait culpabiliser à chaque fois. Comme si j’avais gagné l’euro million. Ce n’est pas une chance mais un choix. Si je pouvais les emmener tous avec moi je le ferai. Vous n’êtes pas privilégiés. Vous avez sacrifié certaines choses. Vous vous êtes octroyé une liberté et avez renoncé à certaines choses.

3 Alors quand est ce que tu deviens enfin adulte?

Il y’ a ceux qui voient en vous un ado qui refuse de passer le level adulte. Il est difficile de synthétiser ce petit tacle en une seule phrase mais il vous feront bien sentir qu’être adulte c’est avoir le package (maison,enfants , chiens, chats, livret A, repas dominical chez papa maman et surtout un travail fixe de grand, d’adulte, le graal ultime : un cdi )

J’ai souvent l’impression que pour beaucoup être adulte c’est avoir toute cette parenthèse complète.Surtout ne rien oublier sinon vous êtes un individu Bizarre, il vous manque un truc.

Je l’avoue il y’a des fois, sur le vif je ne sais pas quoi répondre. Pour toutes ces fois et à tous ceux à qui je n’ai pas su répondre j’aimerai tout simplement dire : À chacun ses aventures. A chacun sa vie. J’adore voir les gens heureux de se marier mais il existe tellement de façon d’avoir une jolie vie. Certains sont heureux de franchir ses étapes et je suis heureuse pour eux. Simplement être adulte ce n’est pas juste cela. Grandir c’est accomplir et s’accomplir. La plus grande responsabilité que nous ayons et celle de réaliser les rêves de l’enfant que nous étions. Pour certains le rêve absolu est d’avoir une famille. C’est une magnifique réalisation. Pour d’autres l’accomplissement ultime est de voir le monde dans ce qu’il a de plus beau, de plus lointain.

Pour beaucoup si vous voyagez c’est que vous voulez retarder le passage à l’âge adulte. Vous fuyez la normalité et donc les responsabilités.

On devient tellement sage et  responsable en se débrouillant seul au bout du monde. On apprend tellement par le voyage. Alors oui vous êtes  adultes mais d’une autre manière.

4 Que cherches tu? Que fuis tu?

Je cherche juste à vivre la vie dont je rêve. La mienne. Pas celle imposée par la norme. Voyager, être en mouvement ce n’est pas fuir c’est juste être vivant. Je me demande bien ce que les gens fuient parfois dans une vie trop parfaite et linéaire ?
Malgré toutes les explications vous passerez pour quelqu’un d’instable, un borderline ou un bipolaire!

 

Si vous êtes une femme voyageuse. Vous avez décrochez le gros lot car vous êtes une anomalie puissance 10.

5 Mention spéciale à cette phrase magique qui me fait entendre des tics facs grinçants à chaques fois: penses à l’horloge biologique, ça passe vite, tu n’as pas toute la vie…

En gros arrêtes de voyager il faut procréer! Cela vous donne le magnifique sentiment d’être née avec une date de péremption accompagnée de la mention : « à consommer avant quarante ans.  »

Nous ne sommes plus sous Pétain depuis Longtemps. Les prix de naissances nombreuses ne sont plus décernés. Pourquoi certains se sentent libres de parler de votre fertilité publiquement?

Vous ne rêvez pas d’un gentil mari, de merveilleux bambins vous cueillant des pissenlits dans le jardin. Vraiment pourquoi je ne comprends pas?

Sinon c’est possible de rêver d’un compagnon voyageur? C’est possible de vouloir faire découvrir les splendeurs du monde à ces enfants en vrai plutôt que sur un écran de télé. C’est aussi possible de vivre sa vie comme une épopée solitaire. Ce n’est pas égoïste. Ce n’est même pas individualiste. Déculpabilisez, assumez et vivez pleinement.

6 Cette phrase je l’a dédie à toutes les sœurs voyageuses à qui on a dit un jour : mais tu n’as pas peur de voyager seule?

Un fond de misogynie est clairement décelable. Une femme doit être fragile et peureuse et si il vous arrive quelque chose c’est que vous l’avez forcément un peu cherché. En plus une âme charitable vous a mis en garde. Le monde est dangereux pour une femme il vaut mieux rester au chaud dans une maison.

Les mentalités changent, les hommes sont de plus en plus ouverts. Étrangement, les remarques agaçantes viennent parfois des femmes elles mêmes, qui interrogent et culpabilisent celles  qui ne possèdent pas les mêmes aspirations. Les femmes peuvent être elles aussi vecteur de machisme. La liberté et l’émancipation font peur alors les plus réfractaires aux changements transmettent ces craintes aux autres.

Mes voyageuses soyez fières de vous. Soyez heureuses d’être qui vous êtes. Vous connaissez mieux le nom des capitales européennes que les dernières chansons de Rihanna… Vous savez peut être même les deux parfaitement. Rien ne vous oblige à aimer le Nail art, le rose, le fitness. Dites vous que vous libérez et aidez d’autres femmes en assumant ce mode de vie. Vous serez peut être la source d’inspiration d’une autre femme au bout du monde ou près de chez vous. Vous faciliterez le chemin des générations futures. Peut être même qu’un jour certaines susciteront l’indifférence.

Si vous vouez une haine incommensurable aux bloggers…STOP… Fermez les yeux… Arrêtez votre lecture.

6. Tu voyages et en plus tu as un blog voyage…tu n’es pas un peu trop amoureuse de toi même?

Avoir un blog ce n’est pas forcément avoir un ego surdimensionné, cela ne fait pas de vous un narcissique. Un blog ce n’est pas si différent d’un carnet de voyage ou d’un album photo. C’est une plateforme de partage avec un potentiel énorme.

7 ce qui nous emmène à cette expression ma préférée : un blogueur est une pute à cliques ou putakliks ou encore putacliques. Choisissez l’écriture qui vous convient le mieux!

Non je n’échange pas du sexe contre vos cliques! Non avoir un blog ce n’est pas faire du racolage.
Je le concède avoir des commentaires positifs c’est gratifiant mais çela s’arrête ici. #putacliks

 

Il faut le reconnaître la majorité des questionnements de vos amis, proches, connaissances ou collègues sont bienveillants, positifs et encourageants.Ils sont juste curieux et demandent simplement d’échanger et d’ouvrir le débat. Chacun peut parler de ses aspirations mais une infime minorité vous demandera de vous justifier.

C’est ceux qui vous demandent de vous justifier qui ont un réel problème. Au fond ils ont peut être les mêmes rêves que les vôtres, ils sont simplement inassouvis, enfouis et refoulés. Vos justifications prononcées deviendront les leurs.

Je suis sure qu’il y aura forcément une personne pour se dire qu’il faut vraiment avoir un probleme pour écrire un tel article 😉

Comme toujours, sentez vous libres de poster vos propres expériences à la suite de ce vilain et méchant post…

#mercidetrelàtoujoursplusnombreux #soyezlibressoyezfous.

 

 


94 réflexions sur “Best of des remarques énervantes faites aux voyageurs.

  1. J’ai aussi beaucoup entendu : « mais pourquoi tu vas dans ces pays-là ? » sous-entendu des pays dits « dangereux », surtout vus d’Occident… ben oui, hein, pourquoi tu ne vas pas faire comme tout le monde et bronzer ta graisse sans engraisser les gens sur les plages de Tunisie ou de République Dominicaine !

    Aimé par 2 people

  2. -> Sourires <-
    De toute façon, quoique tu fasses dans la vie, tu as toujours quelqu'un qui ne fait pas comme toi pour s'inquiéter de cette différence. Cela ne s'applique pas qu'aux voyages ou aux blogs d'après ce que je peux en voir au quotidien.
    En tout cas, cet article m'aura fait sourire !

    Aimé par 2 people

  3. Bien dit, tout ça ! 🙂
    Des choix de vie, parfois des devoirs inéluctables, des moments d’évasion (de l’esprit, ce sont les plus importants !)… A chacun de trouver le juste équilibre et sa recette du bonheur sans se préoccuper de ce que peuvent dire ou penser les autres.

    Aimé par 2 people

  4. J’ai bien aimé ton article ! Il peut tout autant être pris en compte pour d’autre sujet que le voyage
    Et pour le fait d avoir un blog effectivement ceux qui en possèdent un n’ont pas forcément un ego sur dimensionné …. la bêtise des gens est parfois désesperente

    Au plaisir !

    J'aime

  5. A la base l’ Homme avant de devenir sédentaire était nomade. Pendant des générations et des générations. Aussi je pense que cela est ancré en chacun de nous. Mais l’ éducation, les traditions, un modèle de société, un certain « confort » et mode de vie  » sécurisant » font que nous avons oublié ou mis une chape sur ce sentiment de liberté totale. J’admire beaucoup ceux qui sont proches de cette nature profonde Humaine, et qui vivent pleinement cette fabuleuse aventure qu’ est la Vie. Respect !

    Aimé par 1 personne

      1. C’est certain. Mais le voyage montre à celui qui le fait d’autres repères, d’ autres valeurs que notre société occidentale très matérialiste et superficielle. D ‘où je pense une tolérance plus grande car une vision plus élargie, globale du monde où nous vivons. Pas celui retranscrit ou fantasmé par les médias.

        Aimé par 1 personne

      1. Oui j’avoue que voyager seule m’effraie… Et mon compagnon adore ça et est très débrouillard. En fait on se compléte à fond quand on voyage. On s’en est rendu compte surtout cet été. C’est chouette !

        Aimé par 1 personne

      1. Effectivement et je m’en excuse.

        J’étais absent 5 semaines et il est vrai que je commente relativement peu car j’ai de plus en plus de difficulté à formuler mes pensées par écrit ou oralement.

        Tu es dans le médicale, je pense que tu me comprendras Affranchie.

        N’en reste pas moins que je suis tes publications.

        Donc… Sincèrement désolé si je développe que très peu ou pas du tout mais je te lis.

        Je te souhaite une bonne soirée ainsi qu’un bon week-end.

        J'aime

      1. T’as raison. chacun gère son monde comme bien lui semble. Vous faites un excellent travail, n’écoutez pas les juges! Cela ne sert à rien de lutter contre eux non plus. Jamais ils ne l’avoueront, mais il vous envient beaucoup pour votre courage, pour votre mode de vie et pour vos objectifs. Courage!

        J'aime

  6. Je suis enceinte de 6 mois et suis déjà partie deux fois en voyage depuis le début de ma grossesse, et bien entendu bébé partira avec nous à sa naissance et aussi bien aprés !
    J’entends deja les commentaires … « bon tu vas faire une pause voyage maintenant que vous avez un enfant ? »
    Hum … noooooon ! Ce n’est pas du tout incompatible !
    Et pour le reste des points que tu as cité, je suis entièrement d’accord ! Voyager seule … Mais qu’elle folle je suis voyons ! Et bien entendu j’ai gagné au loto !

    Aimé par 2 people

  7. T’as tellement tout bien dit ! Combien de fois on me l’a sortit ce « t’as de la chance », j’ai arrêté d’y répondre, j’avais la même vie qu’eux avant de me décider de tout quitter (Surtout le sport a haut niveau), c’est un choix plus ou moins difficile mais pas de la chance !

    Aimé par 1 personne

  8. Très beau medley de phrases que l’on entend souvent je te l’accorde ! Celle que j’entends le plus est à propos de la vie « normale », mais elle vient souvent sous cette forme: « Profites-en, après tu seras posée tu ne pourras plus faire ça »
    Ah bon? Qui a dit qu’après il fallait être posée ??
    Bonne continuation dans tes pérégrinations dans tous les cas et vive les femmes voyageuses 😀

    Aimé par 1 personne

  9. Il y a souvent une petite pointe de jalousie dans ce type de commentaire, ces questionnements sont effectivement une manière soit de te rendre un peu « coupable », toi la « privilégiée », soit c’est juste trompeur, certains se posent ces questions mais en réalité, ils ont bien trop peur pour franchir le pas et le coup du « oh la chance » est en réalité un « moi j’ose pas mais ça me va comme ça », et du donc plus une question de politesse… Quand on voyage beaucoup on devient vite « l’autre », cette personne qui appartient pourtant bien à un cercle, d’amis, famille mais qui est au delà de la norme, ces autres, ne savent au final pas trop comment vous aborder qu’avec ce type de questions.

    Aimé par 1 personne

    1. Salut romain!ton commentaire est hyper intéressant! Comme je le dis dans l’article globalement je n’ai pas à me plaindre 😊Mais de temps en temps certains prennent plaisir à vous faire passer pour l’extraterrestre de service!mais bien souvent c’est juste de la maladresse

      J'aime

  10. Ah ça, on en entend des choses, mais moi, mon statut d’hurluberlu ou d’extraterrestre, il me plaît ! Et puis, je suis mes envies surtout, quelles qu’elles soient ! D’un moment à l’autre, ça peut changer 🙂 ! Et j’en connais beaucoup qui ne donneraient rien pour avoir ma vie de stromboli 🙂 !!!

    Aimé par 1 personne

  11. Alalala, ce qu’on peut entendre des fois… Je suis d’accord avec tout ce que tu as écrit, et je m’y retrouve aussi ! Personnellement, je viens de me marier, avec un homme aussi voyageur que moi, avec qui j’ai habité dans 3 pays différents (et nous partons dans un 4ème dans quelques semaines). Et nos projets… on veut continuer à voyager, on pense déjà au prochain pays où on voudrait vivre, et on veut aussi fonder une famille dans tout ça ! On est loin de rouler sur l’or mais comme tu dis, on fixe nos priorités 🙂 Ce serait reposant de vivre dans un monde où chacun peut vivre sa vie sans jugement 😉

    J'aime

  12. Ah cet article fait du bien !! J’ai déjà entendu aussi toutes ces remarques et c’est profondément énervant.. Surtout celles sur l’argent ! J’aimerais beaucoup que les gens qui me disent voient comment je voyage : je dors en tente ou en couchsurfing, je mange des pâtes, j’essaye d’éviter les activités trop onéreuses et toute l’année je fais un peu pareil, du coup, il me reste des sous pour payer un billet d’avion, c’est normal ! Mais en même temps, ça me rend triste pour ceux qui se bloquent tout seul en imaginant pas d’autres moyens de voyager que dans un hôtel à touriste, ce qui coûte très cher et qu’ils ne se permettent donc pas…
    Ma façon de voyager ne passent pas du tout pour des vacances auprès de beaucoup de gens, mais elle me convient tellement tant cela représente la liberté pour moi !
    Quant à la réflexion sur l’horloge biologique… qu’est ce que c’est à la fois dépassé, sexiste et tout ce que tu veux…
    Et il y a aussi ceux qui te disent « j’aimerais faire comme toi mais je n’ai pas le courage… », ça c’est le pire ! Je ne m’estime pas plus courageuse que quelqu’un d’autre, y’a juste eu un matin où je me suis levée en me disant « cette fois, je le fais ».
    Ca fait du bien d’en parler avec quelqu’un qui comprends ça 🙂

    Aimé par 1 personne

  13. J’ai adoré et reconnu pas mal de remarques 🙂 Moi même je suis nomade dans l’âme, si je pouvais, je partirai carrément vivre dans des pays différents pendant plusieurs mois… Bon, la vie de famille oblige de jeter l’ancre quelque part, il me reste donc les voyages avec ma tribu 🙂 par chance, j’ai épousé un globe trotter qui est d’accord pour me suivre. Franchement, il n’y a rien de plus beau que les voyages !! Et peu importe les remarques des gens 🙂

    Aimé par 1 personne

  14. Les remarques m’ont bien fait rire, c’est tout à fait çà.. vive les voyages et profites bien de ta jeunesse. Moi je me suis mise à voyager à plus de 70 ans et je regrette bien de ne pas l’avoir fait plus tôt.
    Bonne fin de semaine à toi
    chatou

    J'aime

  15. Coucou miss, ça m’a fait rire ce post, car je l’avoue j’ai déjà dit à ma cousine qui voyage souvent seule, comment elle fait ! moi je ne suis pas si courageuse lol en tous cas, vive les voyages et profite bien, continue à me faire rêver..en attendant que je puisse faire le tour du monde à mon tour 😉 gros bisous

    Aimé par 1 personne

  16. Hello,

    Ton article est vraiment intéressant…
    Je me retrouve complètement dans ce que tu écris..

    A travers tes remarques, on ressent les frustrations, jalousie, étonnements, incompréhensions … des autres.
    En fait, c’est difficile de vivre de ses rêves, pour soi parce qu’on culpabilise de se dire que c’est top et peut être pas tout à fait un vrai travail (mais est-ce qu’un vrai travail doit être ennuyeux ?) et pour les autres c’est juste un amusement.

    Mes articles parlent souvent « beauté » et là c’est encore pire je passe pour la blonde superficielle…

    Comme tu le dis si bien on fait tous des choix et c’est peut être parce qu’on a osé… qu’on dérange un peu…

    Bravo !

    Bises et bon week-end,
    Christèle

    J'aime

  17. On ne m’a jamais fait ce genre de remarque, et on serait mal venu, pour mon blog, j’ai 4000 lecteurs environs une trentaine d’abonnés et je me fous totalement de leur opinion. Ils aiment, me le disent tant mieux, ils détestent et me le disent tant pis pour eux. On écrit pas pour les autres mais pour soi pour commencer et alors encore moins pour faire plaisir à son égo. Pour les voyages non plus on ne m’a jamais fait ces remarques mais on m’a déjà reproché de partir en voyage. Parce que je ne « voyageais pas bien » autrement dit cette fois je partais avec une agence de pub au Kenya. En effet ce n’était pas l’idéal, mais un voyage est ce qu’on n’en fait et j’en ai fait une expérience personnellement inoubliable parce que j’ai zappé les cons qui m’entouraient. Je n’ai jamais réellement voyagé en solitaire, ni libre complètement de mes mouvements, mais ça ne m’a pas empêcher de tirer quelque chose de tous les voyages que j’ai fait. Excepté peut-être un seul, où j’ai hérité d’un compagnon de voyage que je ne désirais pas vraiment (mon frère) et qui m’a pollué mon séjour au Brésil. Quand aux affaires d’horloge biologique…. la prochaine fois explique leur que t’as pas vocation à monter un élevage ^^

    Aimé par 1 personne

      1. … le com est parti trop vite, dès l’enfance des petits garçons auxquels on ne demande aucune participation aux tâches de la maison, indignes d’eux, alors que les petites filles doivent mettre la main à la pâte le plus tôt possible.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s