Les bulles à flotter… j’ai testé le caisson d’isolation sensorielle.

Ce n’est pas le récit d’un voyage classique que je vous propose aujourd’hui mais le récit d’un voyage intérieur.

La première fois que j’ai entendu parlé des caissons d’isolations sensorielles c’était dans un épisode des Simpson (je sais comme référence culturelle, il y’a mieux!). Dans cet épisode Lisa et Omer se rendent dans un centre et tentent l’experience… Dans mes souvenirs Lisa vit des aventures imaginaires un peu folles et divaguent complètement dans ce caisson.

image

 

Le caisson d’isolation fait parti intégrante de la culture populaire.  Les fans de stranger things se reconnaîtront!
Beaucoup de mythes et de fausses vérités circulent et j’ai envie de vous expliquer ce qu’il en est réellement!

Un caisson d’isolation sensorielle est comme un cocon, un œuf empli d’eau salé. Vous flottez littéralement, vous ne ressentez plus le poids de votre corps. La température est celle du corps 34.9. Une fois la porte du caisson fermée, plus de sons, plus d’images, plus de bruits , juste vous et vous même. Existe il un autre espace où ceci est concrètement possible?

image

Le concept est né dans les années cinquante dans les universités américaines. Les scientifiques font des recherches d’abord sur la conscience, puis les caissons se démocratisent dans les 70´s durant les années hippies. La jeunesse américaine est en quête de sensations fortes et ils auraient les capacités de provoquer des hallucinations proches de celles procuraient par le LSD. Dans Les 80´s certains américains en possedent même chez eux alors qu’en Europe la pratique reste confidentielle.

 

Mon experience.

J’ai choisi de tenter cette experience à Paris avec le centre les Les bulles à flotter

Je vais etre honnête avec vous :

non je n’ai pas vécu une reviviscence , je ne suis pas remontée dans le temps.

non je n’ai vu de gorgone comme dans stranger things.

non je n’ai pas eu d’hallucinations, je ne suis pas allée à Woodstock, je n’ai pas chanté   avec Janis et je le regrette!

image

Je peux vous dire en revanche qu’il s’agit d’une expérience de relaxation  incroyable à ajouter dans sa « to do list ». Il faut tester si vous le pouvez une bulle à flotter une fois dans votre vie. C’est un voyage intérieur à la portée de tous, pour le même prix qu’un massage.

Je vais essayer de décrire au plus près ce que j’ai ressenti et vécu. Tout d’abord, l’équipe Des bulles à flotter m’a accueilli avec beaucoup de professionnalisme et de gentillesse. Comme beaucoup de mythes entourent cette pratique ils prennent le temps d’expliquer le déroulé exact de la séance. J’ai choisi une musique relaxante (le chant des balaines…Ne me demandez pas pourquoi…) et j’ai fermé la porte de ma bulle. J’ai ensuite éteint la lumière et fait le vide.

Des pensées viennent à moi sans que je les maîtrise ,un peu comme avant de trouver le sommeil. Je m’amuse avec l’eau, je flotte littéralement,je cherche une position, j’écoute mon coeur battre. C’est vrai que ça bat fort un coeur. J’adore cette sensation d’eau presque sans temperature. J’adore le fait que rien n’existe. Je me dis même que la vie de fœtus devait être carrement cool!

Mes sensations sont plus physiques qu’émotionnelles ou intellectuelles. Un bien être, l’harmonie du corps sans pesanteur. En fait c’est ça le truc, je suis privée de perceptions extérieures alors je me tourne vers mes sensations corporelles internes. Le temps n’existe pas vraiment. Je commence à voir des points de couleurs rouges, violets. Je ne le savais pas alors mais je me suis endormie. Perte de contrôle totale. Le réveil me paraît brutal je serais volontier restée plus longtemps dans ma bulle. Une heure c’était trop court, et je me dis que je vais retenter cette experience très vite.

Si vous aussi vous avez envie de tenter l’expérience n’hésitez pas à me contacter pour plus de details. Si vous êtes d’emblée conquis prenez contact avec l’équipe des bulles à flotter Ici


42 réflexions sur “Les bulles à flotter… j’ai testé le caisson d’isolation sensorielle.

  1. Très tentant. Il y a des cabines à deux ou trois (vu mon format, je prends deux places) .? Si tu chante avec Jonis, surtout appelle-moi: c’est précisément ça que j’ai dans mon casque (Kosmic blues) Je suis preneur pour toute info et les partagerai volontiers avec ma chérie

    Aimé par 1 personne

  2. Hou la la ! Cela ne me rajeunit pas…
    J’ai testé en 1984, à l’époque où cela déboulait en France.
    Très amusant à faire comme « expérience ».
    J’ai ressenti une peu près les mêmes sensations : un sorte d’enferment dans les bruits de mon corps.
    Et moi aussi, j’ai longtemps cherché ma « position ».
    Expérience à tenter.

    Aimé par 1 personne

  3. J’ai pu faire l’experience à Barcelone. Mais pas dans une bulle, mais dans une petite piscine d’eau salé est c’est vrai qu’on flotte, c’est carrement génial. Je trouve que certaines sensations s’apparente à la méditation comme les pensées qui passes sans être retenues, le fait de sentir sa respiration ou son coeur. Je vais essayer probablement.

    Aimé par 1 personne

  4. Pour ma part la claustrophobie ne m’empecherait pas de le tenter mais connaissant mon impatience et ma difficulté à rester inactive ce sera difficile de tenir ! J’apprecie lexperience par la lecture de ton blog merci a toi pour ce beau retour! 😊

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s