Disons le, depuis l’ère Covid la vie est devenue plus monotone, plus fade. Parmi toutes les formes de liberté que nous avons perdues, la liberté de mouvement est celle qui me manque le plus. Je le ressens comme une perte. Je ne sais pas si vous avez remarqué mais le confinement a changé notre conception du temps. Les journées sont cotonneuses, embuées. L’on ne sait plus comment nous avons meublé les heures. Il parait que la perte renforce la recherche d’intensité. En repensant à ce que j’avais vécu, aux expériences accumulées Je me suis dit que j’avais eu beaucoup de chance, de possibilités. Les safaris m’ont toujours paru comme un privilège inaccessible réservé aux classes sociales supérieures. Sauf que … la vie a fait parfois en sorte que nous soyons au bon moment au bon endroit. Je réalise la beauté de ces moments dans la savane sud-africaine encore plus aujourd’hui. Juste pleine de gratitude.

12 Comments

Répondre à affranchie Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s