Peu de photographies aujourd’hui. Je crois que l’enfant a un caractère universel. Peu importe d’où il vient. Peu importe le moment et le lieu, il a gravé en lui l’enfance, l’insouciance. Tout est un jeu. Seuls les regards trahissent. On les surprend à peine. Je fais peu de portraits de voyage, pour ne pas m’immiscer dans quelque chose qui ne m’appartient pas. Ces instants sont rares.

 

 

Cette petite dans la lavande c’est ma nièce. Photo prise dans le Gard.

 

Des petits londoniens. Des petits AC/DC accompagnés surement de leurs nanny pour se rendre à un cours de musique.

 

 

Des frères. Des petits anglais, la complicité est palpable.

 

La tristesse, la lassitude se lient dans le regard du plus grand. Un regard d’adulte fatigué,l’enfance a disparu. Deux enfants, deux jeunes orphelins dans un monastère en Birmanie

image

*

 

J’ai immédiatement pensé qu’elles étaient sœurs. En réalité je ne sais pas, mais beaucoup de similitudes dans leurs visages. Deux cambodgiennes dans les temples d’Angkor Vat.

image

 

Cambodge, prés d’un temple célèbre non loin de Batambang.

image

 

Cambodge, toujours deux enfant jouant prés des bamboo trains.

image

16 Comments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s