La ballade irlandaise.

Parmi toutes les magnifiques choses que l’Irlande a apporté au monde la musique tient une place toute particulière. J’aime la musique traditionnelle irlandaise mais aussi les chansons plus contemporaines, plus rock. J’aime le savant mélange de profondeur, d’âme, de légèreté et de tristesse des chansons irlandaises. Cette musique est liée à l’histoire tourmentée de ce pays. La guerre, la famine, l’occupation anglaise, la pauvreté ont alimenté les mélodies irlandaises. J’ignore pourquoi et comment mais malgré toutes ces thématiques mélancoliques il y’a une joie simple et  légère dans ces ballades.

Le folklore irlandais a eu un énorme impact sur la construction de la culture musicale américaine et par extension sur la musique dans le monde. Les irlandais, lorsqu’ils ont quitté leur jolie terre natale pour leur terre promise ont emmené avec eux  leurs chansons,  leurs sens du rythme et surtout leurs voix. Un album  m’a fait prendre conscience de tout ça : le magnifique Joshua tree de U2. C’est vraiment le groupe qui m’a fait découvrir la musique autrement que comme un simple divertissement. J’ai appris beaucoup sur l’Irlande en les écoutant. Il y’avait quelque chose de différent chez ce groupe à l’époque. Dans les 80’s ils étaient complétement à contre courant. Les thèmes abordés étaient complétement marginaux et contrastaient totalement avec la superficialité ambiante. Sunday bloody sunday  n’est pas ma chanson préférée de U2 mais elle a le mérite d’évoquer une page douloureuse de l’histoire irlandaise. Le 30 Janvier 1972 Derry devient la ville du massacre. Des manifestants pacifistes défilent et 27 personnes sont tuées par l’armée britannique. C’est devenu un jour symbole.

De nombreuses chansons irlandaises sont dédiées à leurs héro(e)s, celles et ceux qui se sont levé(e)s contre l’oppression britannique. En 1981, en guise de lutte pacifique un groupe d’irlandais politisé entame une grève de la faim. Andy Graig rend hommage avec you stand accused of murder à ces hommes . L’histoire irlandaise possède de nombreuses figures mythiques. Je déteste le mot martyre alors je l’abolis. J’aime particulièrement Mairead Farrell, militante de l’IRA, assassinée par l’armée britannique. Une sublime chanson en forme d’ode porte son nom Mairead Farrell . L’autre figure marquante de l’IRA est bien évidemment Bobby Sands, le plus célèbre  des fameux grévistes de 1981. Soldat Louis lui rend hommage dans une chanson éponyme Bobby Sands.

Sinead O’connor est LA chanteuse irlandaise. Son crane rasé, ses frasques resteront malheureusement plus célèbres que sa voix. Je me souviens d’elle, catholique jusqu’au bout des ongles, déchirant de ses mains, en direct à la télévision américaine la photo du pape. Dommage que cet épisode, sans doute lié à sa maladie resteront plus célèbres que ses chansons. Plutôt que le trop entendu « Nothing compares to you » je vous fais écouter Molly Malone . Molly Malone, une chanson devenue hymne et un hymne devenu statue. Ceux qui sont allés à Dublin ont forcément vu sa statue située à proximité du Temple Bar.

Si vous êtes allés à Cork vous avez forcément vu le mur dédié à Rory Gallagher. Non ce n’est pas le cousin irlandais de Noel et Liam! C’est  le frère d’armes de Jimmy Hendrix. La mort ne l’a pas pris à 27 ans. Il n’en est pas moins une légende de la guitare : écoutez Bullfrog blues . Bizarrement, nous on l’a un peu oublié mais pas sa ville natale Cork.

Dans un style beaucoup plus lisse et plus « pop propre », si vous étiez ado dans les 90’s vous vous souvenez forcement des Cramberries. La voix de Dolores O’riordan était forcément dans vos walkmans. Si vous regardiez MTV vous avez du voir  en boucle le clip « Zombie ». Je préfère largement Ode to my family plus doux, plus apaisé et quelque part plus irlandais.

Ma ballade irlandaise se termine j’attends les vôtres avec  impatience!!!

 

 


27 réflexions sur “La ballade irlandaise.

  1. Excellent article Affranchie.

    A ce que je sais (je ne m’y suis pas allé) l’Irlande regorge de trésors culturels dont la musique.

    Dans u autre registre musical que tu as cité, j’aime beaucoup Mná na hÉireann, Loreena McKennitt, Enya, etc… Ainsi qu’un ancien tube des années 80 : Mince j’ai oublié le titre et le nom du groupe.

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s