Est ce que le voyage sauve?

Tu ne peux pas répondre à cette question comme tu répondrais à une dissertation. Tu as très envie de répondre positivement car tu sais que tous les S.O.S ne trouvent pas leurs sauveurs.
Tu ne t’étais jamais posé cette question avant ce besoin d’être sauvé. Sauver ta personnalité, tes valeurs. Regagner l’humanité qu’on a voulu te voler. Ce droit fondamental de vivre la vie telle que tu dois la vivre.

Tu perdras seulement pour ce voyage ce qui doit être perdu. Pour avancer il faut renoncer. La vie se regagne. Elle se mérite. Les plus belles vies sont en dehors. Il faut le courage d’être soi et la noblesse de la dignité.

Si tu crois que le voyage sauvera ton couple, détrompes toi il ne sera qu’une parenthèse enchantée mais tu retrouveras la joie de partager à deux.

Si tu souhaites « la fuite en avant » par le voyage tu feras une fuite en arrière. Tu ne peux pas te mentir bien longtemps.
Si tu souhaites être  moins seul tu feras impasse. Tu ne seras jamais aussi seul mais aussi heureux d’être seul. De décider pour toi. Être loin, pour être plus près de toi.

Tu retrouveras le sourire perdu par les sourires d’inconnus. Leurs sourires deviendront  les tiens.

Tu n’avais peut être jamais tout perdu avant. Pour gagner il faut parfois accepter de tout perdre. Perdre même la vie telle que tu l’as connaissait. Cette vie a de la valeur. Elle cherche le bien, veut le bonheur et apporte la dignité. Il n’y aura plus ces sous hommes, traîtres et menteurs. Il y’ aura juste toi. Tu apprendras la différence. L’indifférence disparaîtra.

Tu devras parfois disparaitre. La distance aide. La lourdeur deviendra légèreté.

Tu apprendras que l’enfer ce n’est pas les autres. Tu peux être autre chose, ailleurs.
Tu connaîtras le monde, la vie, la vraie, les belles personnes. Les rencontres pures et désintéressées.

Tu retrouveras la joie simple d’être vivant. Tu attendras avec impatience le prochain jour. Le soleil ne brille pas toujours de la même façon.

Il te sauvera de bien des manières. Sans le vouloir, sans le savoir. Comme les rêveries sauvent les enfants solitaires.

Tu n’avais jamais compris cette particularité thérapeutique. Tu pensais que rien ne pouvait se résoudre sans attaquer, sans affronter totalement un problème et le traverser.

Tu n’échappes pas à ta vie tu la sauves.

Après avoir vu tombé ton monde dans  des abîmes de lâcheté,  tu as envie de partir à la rencontre de gens meilleurs

Si tu crois que le voyage te feras oublier le passé tu te trompes. Il t’offrira l’instant présent, les possibilités du moment.

Tu rencontreras une infinité de voyageurs à la recherche de rédemption. Tu bâtiras une vie qui te rendra fier et heureux. Une reconstruction nécessaire après l’avalanche.

Tu sentiras cette capacité d’émerveillement. Les yeux grands ouverts. Cette joie de la découverte perdue à la fin de l’enfance existe ailleurs.

Tu ne feras pas parti de ces gens, ceux qui vivent seulement pour leurs vies. Ceux qui marchent sur une ligne blanche, un pied devant l’autre, yeux baissés pour ne rien voir. Ne jamais aider. Ne jamais faire partie de quelque chose ce ne sera pas pour toi.

Tu ne dois pas trop attendre de ton voyage. Comme tu  dois ne rien attendre des gens. Tu dois te changer toi. Te remanier en profondeur. Saisir le meilleur de chaque culture et l’ajouter à toi comme une personnalité faite de plusieurs strates.

Ton voyage ne sera pas un el dorado émotionnel. Tes sentiments seront différents, plus profonds.

Le plus beau voyage est le voyage vers toi.

 

30 commentaires sur “Est ce que le voyage sauve?

  1. Un voyage peut être l’occasion d’un retour vers soi. Récemment je suis parti, coupé mon smartphone et déconnecté de toute préoccupation. J’ai choisi de vivre ce voyage en pleine conscience. Et très franchement j’ai été surpris du résultat.
    Quelque part, ça m’a aidé à prendre du recul et permis de trouver des réponses par rapport à certaines problématiques. Quelque part, ça m’a facilité la prise de décisions parce que j’avais retrouvé une paix et sérénité qu’il me manquait ces derniers temps. Je compte en parler dans mon prochain article.
    Les réponses ne sont jamais dans le voyage, mais en nous-même et notre façon de le vivre.
    Merci pour cet article très enrichissant, je suis également heureux de retrouver tes articles et de voir que tu as retrouvé l’énergie et l’envie d’écrire.
    Bonne continuation.
    Gros bisous 🙂

    Aimé par 3 personnes

  2. Ah si seulement ça pouvait avoir ce sens là pour tout le monde… Mais beaucoup de gens arrivent fort bien à rester dans leur bulle en voyage et à projeter leurs propres préjugés sur ce qui les entoure. Il faut vraiment une certaine vision du voyage, et beaucoup d’humilité aussi pour en tirer tout ça, et pour que ça nous fasse cogiter aussi sur nos vies ici. Je cogite beaucoup sur ces aspects en ce moment, j’en parle un peu sur Instagram si ça t’intéresse, j’échangerai avec plaisir là dessus : https://www.instagram.com/inebuleuse/

    Aimé par 2 personnes

    • Salut je vais regarder ton instagram!!je pense quand même qu’une très grande majorité des gens voyage avec une conception du voyage . Ils y cherchent un sens non tu n’as pas l’impression ??

      Aimé par 2 personnes

      • Non… Plus exactement, je pense que les gens qui tiennent des blogs de voyage avec des textes, qui partagent leur expérience etc sont dans cette démarche de trouver un sens, mais que beaucoup de personnes consomment du voyage, en particulier quand il s’agit de partir au bout du monde pour une semaine ou deux. Les gens reviennent enthousiastes mais souvent ils ont surtout passé dix jours sur la place et pris des selfies avec des enfants mignons, mais ils n’ont pas vu grand chose des pays, des problématiques qui y ont cours etc. Tout le monde a une « conception du voyage » c’est sûr, mais je trouve quand-même qu’on a beaucoup tendance à avoir un point de vue assez égoïste et ethnocentré : on est ravis de voir des gens et des enfants souriants et de prendre de jolis photos, mais est-ce qu’on cherche toujours à savoir ce qui se cache derrière… Je semble peut être un peu pessimiste, c’est pas forcément le cas ^^ ! Un autre exemple, les gens qui voyagent en faisant du volontariat, qui se transforme souvent en « tourisme humanitaire »; y’a eu beaucoup d’articles super intéressants sur le volontourisme et ses dérives, et comment l’enfer est parfois pavé de bonnes intentions… Mais j’espère et je pense qu’on peut éviter en partie ces écueils avec une bonne dose de vigilance et d’humilité, et la volonté d’en apprendre plus sur les endroits qu’on parcourt 🙂

        Aimé par 2 personnes

  3. Tu enlèves certainement à bien des gens tout regret de ne jamais voyager de par le monde, l’essentiel dans la vie étant tout autre… on a tendance à l’oublier ou à difficilement en prendre conscience.
    J’espère tout de même que ces interrogations ne marquent pas un changement radical dans la poursuite de ce blog d’évasion et de découvertes.

    Aimé par 3 personnes

  4. Ping : Quand un voyage révèle tes silences et non-dits… – ZenAnge

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :