42 Comments

      1. Dormis-tu dans aussi dans les grandes tentes de bédoins un peu moisies d’humidité par l’hiver partant ? J’y fus en avril 97, c etait le cas. Le thé a la menthe tentait de rechauffer ma carcasse enrhumée. J allais me promener au reveil lumineux, aspirant le desert pour deboucher mon nez…

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s